Masque AFNOR tissu Pic Epinlges

Masque de protection DiY

Masque en tissu ou pas ? A l’heure où le coronavirus Covid-19 nous oblige à nous confiner, je ne pouvais pas rester insensible à ce sujet, d’autant plus qu’un de mes neveux et son amie se battent actuellement en Alsace pour sauver des vies.

Une cliente m’avait déjà sensibilisée à la question en février, son fils travaillant en Asie. Le mail d’une amie dont le fils médecin dans le nord lançant un appel à l’aide, m’ont définitivement convaincue.

Sur le sujet, efficace / non efficace, je vous renvoie à un article documenté par Bérangère, ingénieure textile, en cliquant ici . Le but n’est pas de créer une polémique quelconque, un masque en tissu, c’est mieux que pas de masque du tout ! A ce sujet, vous pouvez également lire l’article paru sur un blog des professionnels de la santé.

Quel tissu utiliser ?

Il faut pouvoir laver les masques en tissu, et de préférence à haute température. Le tissu 100% coton est donc à privilégier. D’autre part, la densité du tissu est importante : il faut que le tissage soit serré afin de faire barrage. Vous trouverez en pièce jointe les préconisations AFNOR (qui peuvent évoluer)

Après plusieurs essais, le masque que je trouve le plus facile à réaliser est celui validé par l’organisme AFNOR dont vous trouverez le patron en cliquant ici.

Masque AFNOR tissu Pic Epinlges
Masques à plis réalisés avec le patron AFNOR

Pour la réalisation, l’atelier des gourdes vous montre comment faire, vous trouverez un tuto sur Youtube 😉

Vous trouverez ci-dessous le pas-à-pas en image d’un masque que j’ai testé au tout début du confinement, créé par les équipes du CHU de Grenoble. Depuis, des réserves ont été émises : couture sur l’arrête du nez, utilisation de molleton. Je laisse à chacun le soin de faire ses propres recherches.

Comment réaliser un masque selon le patron du CHU de Grenoble ?

En premier lieu, j’ai réalisé le masque en suivant le patron diffusé par le CHU de Grenoble, vous pouvez télécharger le gabarit en cliquant ici

Avant de reproduire le gabarit, vérifiez bien que votre impression correspond au gabarit en vérifiant la mesure de l’échelle de 5 cm. Si ce n’est pas le cas, vérifiez les paramètres de votre imprimante.

Je vous ai fait un pas-à-pas en photos , si cela est plus simple pour vous !

Pour la réalisation d’un masque il vous faut :

matériel pour masque
  • 2 morceaux de tissus de coton de 20 x 40cm
  • chute de molleton,
  • rhodoïd pour décalquer le patron
  • de l’élastique souple.

Etape 1 : reproduire le patron

Comme on est parti pour en faire plusieurs, autant décalquer le patron pour qu’il puisse servir plusieurs fois. Le rhodoïd est idéal. Vous pouvez également vous servir d’anciennes radios ou de carton (recyclez vos boîtes de céréales !)

Décalquez le patron à la dimension voulue

Etape 2 : reproduire le patron sur les tissus

patron du masque
Reproduire le patron sur les tissus

Superposer vos tissus endroit contre endroit. Reproduire le gabarit sur vos tissus (ligne continue) et ajouter vos valeurs de couture (ligne en pointillé) : 1 cm tout autour, sauf pour les côtés : 2,5 cm.

Pour le molleton, ne prévoir que 0,5 cm tout autour :

Etape 3 : la couture

Commencer par surfiler chaque petit côté des morceaux de tissus au point zig-zag

couture du masque

Superposer endroit contre endroit les tissus 2 par 2 et épingler la partie courbe

assemblage du masque

Coudre tout le long. Pour le molleton, j’ai utilisé un point zig-zag

Superposez les 3 épaisseurs : le molleton, le tissu blanc et le tissu bleu. Le tissu blanc et le tissu bleu sont endroit contre endroit. Epingler et coudre en haut et en bas :

Pour la coulisse, préparer un rentré d’1/2 cm de chaque côté :

Faire un petit rentré et épingler
Coudre à 5 mm du bord puis à 1,5 cm : cela formera la coulisse

Pour passer l’élastique dans la coulisse, j’ai utilisé une grosse aiguille à laine

Il ne vous reste plus qu’à faire le nœud à la bonne dimension et le glisser à l’intérieur de la coulisse. Et voilà, le masque est terminé.

Si vous êtes en panne d’élastique :

Vous pouvez réaliser des liens en coton de la façon suivante :

  • Découper 2 bandes de 4 x 80 cm
  • Plier en 4 et former les plis à l’aide du fer à repasser
  • Coudre tout le long en formant un double pli aux extrémités
  • Vous pouvez passer votre lien dans la coulisse à l’aide d’une grosse aiguille à laine, d’un passe lacet ou d’une épingles à nourrice.
Réaliser un lien en coton en 4 étapes

Il existe d’autres types de masques, en tissu lavable sans molleton. Celui-ci a été validé par les services de santé belge, appelé « masque Victor ». Vous trouverez un tuto en image réalisé par Cécile, professeure de couture sur son blog FilrougedeCecile.

Quelque soit le tuto, quelque soit le modèle, ce qui est important c’est la qualité de la matière, et la possibilité de le laver après utilisation. Les masques en tissu ne doivent pas être portés plus de 4 heures d’affilée, et être lavés à haute température ! A vos machines 😉

Précédent

Covid-19

Suivant

Service Pic Epingles à domicile !

  1. Evelyne

    Bonjour Catherine,
    J’espère que vous allez bien?
    Professionnelle un jour professionnelle toujours…
    Merci pour vos conseils et votre présence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén