appliqué panier Baltimore Pic Epingles nov 2016

Appliqué, une technique facile à maîtriser

Appliqué = couture d’une pièce de tissu sur un fond

J’adore l’appliqué qui permet beaucoup de fantaisie. Je vais utiliser mon projet Baltimore basket pour vous expliquer ma méthode.

Premièrement, il faut définir l’ordre de montage de vos appliqués. Pour cela, étudiez les différents plans de votre projet et commencez par les formes les plus en dessous. Donc dans un premier temps, les tiges des fleurs et le tressage du panier. Puis les différents niveaux.  Par exemple, pour la fleur centrale, on commencera par le rouge, puis le rose, puis le jaune et enfin le cœur orange.

L’appliqué en général

Le plus souvent, j’utilise le freezer paper, comme dans mon article expliquant les arrondis parfaits. Choisissez des tissus fins. Plus ils seront fins, plus vos arrondis seront parfaits. Quant aux fils pour la couture des appliqués, ils devront également être fins pour « disparaître » dans l’épaisseur du tissu. Concernant la couleur du fil, choisir celle qui sera la plus proche possible de la couleur du tissu à appliquer. Une fois le dessin de la forme décalqué sur le freezer paper, découpé et collé sur l’envers du tissu, le coudre sur le carré de fond en respectant l’emplacement (voir mon article précédent).

Voici une petite astuce pour les feuilles (et de façon générale toutes les formes avec un angle). Afin d’obtenir une pointe parfaite, il faudra replier les bords de façon à ce qu’avec le sens de couture, vous puissiez « cacher » le surplus du tissus sous la forme à appliquer. Comme un petit schéma vaut mieux qu’un long discours, voici les étapes :

appliqué-etapes-collage-feuille-picepingles-nov-2016

et voilà comment les coudre, pour une droitière (j’ai utilisé un fil rouge pour la démonstration) :

desc-applique-feuille-picepingles-nov-2016

Afin d’éviter des sur épaisseurs, retirez le freezer paper en découpant le tissu de fond sur l’envers avec des petits ciseaux pointus.

Maintenant, une astuce pour les creux :

S’agissant des formes ayant un creux (comme les fleurs, les cœurs), elles devront être crantées afin que le tissu puisse bien épouser la forme.

applique collage-fleur-picepingles-nov-2016

Comment appliquer des ronds parfaits :

Afin réaliser des petits ronds (comme les cœurs des fleurs ou les grains de raisin par exemple), les étiquettes rondes autocollantes sont idéales. Il en existe de toutes les tailles dans les papeteries ou les magasins spécialisés en fourniture de bureau. Vous pouvez les utiliser comme le freezer paper en les collant sur l’envers du tissu. Cependant, s’il s’agit de ronds de petite taille, vous aurez du mal à découper l’envers pour retirer l’étiquette, donc vous pouvez aussi procéder ainsi :

applique-rond-picepingles-nov-2016

Pour appliquer des bandes ou des tiges :

Voilà deux techniques que j’utilise pour obtenir des bandes bien régulières.

Tout d’abord, il faut couper des bandes de tissu, de préférence dans le biais. L’intérêt de couper dans le biais, c’est de pouvoir facilement courber les bandes sans faire de plis (utile également pour le quilt celtique).

Bande avec barrette de repassage :

applique-barrette-1-picepingles-nov-2016 applique-barrette-2-picepingles-nov-2016

Afin de réaliser le panier, il ne reste plus qu’à tresser les bandes avant d’appliquer le tout :

 tressage-panier-picepingles-nov-2016panier-picepingles-nov-2016 Tige sans barrette de repassage :

Les barrettes ne sont pas nécessaires lorsqu’on peut appliquer les tiges directement sur le tissus de fond.

applique-tige-1-picepingles-nov-2016

applique-tige-2-picepingles-nov-2016

Quelques remarques complémentaires :

Si des broderies sont nécessaires (comme les tiges de mes clochettes), il vous faudra les broder avant les fleurs. Vous pouvez également agrémenter vos appliqués avec des détails brodés, comme les nervures des feuilles réalisées au point de tige ou le cœur des petites marguerites au point de nœud.

panier-baltimore-catherine-pour-pic-epingles-nov-2016

Panier Baltimore, Catherine pour Pic Epingles, novembre 2016

En ce qui me concerne, voilà mon panier Baltimore terminé. Vos commentaires sont toujours les bien venus 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Précédent

Suite de mon projet, histoire de vous tenir au courant…

Suivant

Calendrier de l’avent une tradition qui booste la création

  1. Liliane

    bonjour Catherine.
    Merci beaucoup pour tes explications.le résultat est super.

  2. Lauriane59

    Article super intéressant ! Les photos expliquent bien les differentes étapes, merci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén