Le Mariner’s compass, vous connaissez ?

Mariner’s Compass, un bloc très intéressant dont on ne parle pas souvent !

Mariner’s Compass, an American Quilt Classic (1986) et Mariner’s Compass Quilts, new directions (1993), sont les deux livres de Judy Mathieson que j’avais achetés, subjuguée par son quilt « Nautical Stars », considéré comme l’un des plus beaux quilts réalisés ces dernières décennies.

Judy Mathieson PiC epingles

Nautical Stars, 1986 Judy Mathieson

En méditerranée, les marins utilisaient les 8 vents dominants pour naviguer, représentés sur les cartes marines par une rose des vents. Ce bloc du compas du marinier, apparaît au début du 19ème siècle sur la côte atlantique des États-Unis, d’après l’historienne Barbara Brackman. Les quilteuses furent certainement inspirées par ces dessins de roses des vents figurant sur les cartes marines. C’est d’ailleurs une aquarelle du 19ème siècle qui a inspiré Judy Mathieson pour le motif de base de son quilt.

Vous pouvez voir d’autres exemples de réalisations de Judy Mathieson sur son site.

Le motif circulaire avec des pointes rayonnantes vers l’extérieur se trouve dans toutes les cultures. En fonction du pays ou de l’endroit, les noms peuvent être différents : tournesol, soleil éclaté, étoile, mais le principe reste le même. Un « vrai » compas du marinier, doit comporter 16 pointes … au minimum !

Quilt 19e PiC epingles

Mariner’s Compass, 19è Shelburne Museum, USA

 

Voilà l’exemple d’un quilt du 19ème siècle composé de 9 blocs de mariner’s compass à 64 pointes avec des motifs appliqués aux intersection. Magnifique, non ?

Sans vouloir me lancer dans un travail aussi complexe, j’ai suivi les explications de Judy Mathieson et j’étais très fière des mes premiers essais, qui ont trouvé preneur lors d’une vente aux enchères au profit d’une association caritative. Charo si tu me lis 😉

Mon premier Mariner's Compass, 1995, Catherine C.

My first Mariner’s Compass, 1995 Catherine C.

Mariner's Compass ocre, 1995 Catherine C.

Mariner’s Compass ocre, 1995, Catherine C.

Si ces quilts vous paraissent inaccessibles par leur complexité, dites-vous que rigueur et minutie, associés aux nouveaux outils de coupe et quelques astuces, vous permettront de réaliser, vous aussi, des chefs-d’œuvre !

Voilà ma dernière création, le Mariner’s Compass à 32 pointes, largement inspiré par mon premier essai. C’est une technique que je me ferai un plaisir de vous expliquer dans ma boutique. Pour un travail aussi minutieux, j’utilise le freezer-paper, voir mon astuce

Mariner's Compass avril 2016 Catherine C pour PiC épingles

Mariner’s Compass avril 2016 Catherine C pour PiC épingles

Dites-moi ce que vous en pensez ! Pour cela il vous suffit de préciser votre nom (ou prénom ou pseudo) et votre adresse mail (= site options de messageries) mais seul votre nom (ou prénom ou pseudo) apparaîtra sur le site !

Précédent

Pointes parfaites, comment faire ?

Suivant

Couleur de tissus, comment choisir ?

  1. Vivi

    Waou!!! Super, je dois en faire un justement après mon « tempête en mer »
    Vivi, une amie de Annemiecke

  2. Elisabeth

    Je trouve trop d’idées sur ton site. Je n’aurai jamais assez de temps pour faire tout ce qu’elles m’inspirent.

  3. Annemieke

    Magnifique! La perfection!
    J’attends avec impatience l’ouverture de ta boutique si ce n’est que pour me procurer le Freezer paper….

    • Catherine

      Ma boutique vous permettra de trouver tout le matériel dont je parle dans mes articles et plus encore ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén